All lifestyle

COURIR, MA THÉRAPIE.

Courir pour oublier ses peines, son stress ou la poutine XXL engloutie la veille.
Quoiqu’il arrive, courir, ça n’a que du bon.

Je ne suis pas une experte en course à pied alors loin de moi l’idée de vous balancer des conseils avisés que je ne mets pas en pratique ! Comme tout le monde je vais sur Google et je me renseigne c’est tout.

Alors à quoi il sert ton article ? Il ne sert à rien d’autres que de t’y inciter si tu n’as jamais pratiqué la course à pied ou de te remotiver si t’es un peu à court de bonne volonté…

Le plus dur finalement c’est de s’habiller, alors peu importe si t’as pas l’air d’une championne de la course avec tout le truc moulant, baskets hyper tendances et cardiomètre au bras ! Enfile ton vieux poum poum short, tes baskets moins cool, mets ta meilleure playlist et COURS !
Je sais ce que c’est. Courir est devenu tellement le truc à la mode que même la tenue devient une pression sociale. Et puis y’a pas que ça. Les premières fois, je me sentais vraiment tordue… genre est ce que je cours comme il faut ? Sur les forums, ils disent de bien rouler / dérouler le pied et de courir à un certain rythme etc. Ça m’a complètement embrouillée le cerveau alors tu sais quoi ? Si je cours, je veux encore pouvoir le faire comme je l’entends. C’est à dire un pied devant l’autre et hop hop hop !
Si on veut absolument parler technique : je sais seulement que serrer les abdos, garder mon dos et ma tête bien droits m’aident à garder le rythme. Et je ne peux plus me passer de l’application RunKeeper. Ça m’aide à être constante à savoir où j’en suis chaque semaine.
Il faut avant tout que ce soit un plaisir ! Pas la peine de te tuer à faire 5km d’une traite, d’en être dégouté et abandonner. Alors 1, 2 ou 3 km tout le monde s’en fout à part toi. Oui parce que peu importe le nombre de kilomètres, tu en seras fier !
À chaque fin de course, je suis tellement fière de moi que je n’aurai sûrement aucune honte à faire part de mon parcours de 3 km à un double médaillé marathonien. Et ouais. Parce que plus qu’une fierté ça me redonne confiance. Confiance en moi et surtout en mon corps. Ce corps que j’ai mis trop de temps avant d’aimer.
Parce que j’ai la chance d’avoir deux jambes, je vais courir pour ceux qui ne le peuvent pas.
Parce que courir permet de libérer des endorphines, des anti-stress naturels auxquels on devient vite addict. Mais mieux vaut être dépendant à la course à pied qu’aux anti-dépresseurs, non ?

Alors, comme Forest : Couuuurs !

12 commentaires

  1. Que je suis d'accord avec toi, et surtout sur le fait que la corse marche si on la fait pour soi, non pas pour être à la mode!
    Bonne continuation, bises!

    1. Exactement ! C'est avant tout pour soi et son bien-être 🙂 merci pour ton petit mot, des bisous !

  2. J'aime bien courir mais je dois avouer que je suis une grosse flemmarde !
    Deltreylicous

    1. En paresse et procrastination j'en connais un rayon ! Mais je dirais que ce sont les 2 premières semaines les plus dures on devient accroc et ça passe au dessus de la paresse. Maintenant quand j'ai envie de courir et que je ne peux pas par manque de temps ou autre, je me sens presque mal haha

  3. Tu me donnerais presque envie^^ Mais je crois que je suis plus vélo, même si je n'en fais jamais non plus 😀 Bon en même temps je monte mes 4 étages régulièrement, ça vaut un footing, non ? Bisous ma belle, transpire bien !

    1. Moi aussi j'adore le vélo mais ça m'angoisse un peu d'en faire en ville… 4 étages par jour ? Woow vive la sueur !!! Gros bisous

  4. Tu as bien raison! Ce qui compte c'est de courir à son rythme, sur une distance qui nous correspond et de la manière qui nous convient le mieux. Je cours depuis deux mois avec mon papa et j'ai de suite commencé sur du 1h de course. Du coup j'ai du mal à apprécier quand je cours. Je suis nulle en course je l'avoue. Mais je vais essayer de m'y tenir !
    En tous cas ton article est top et il m'a remotivé 🙂
    Bisous à toi!

    1. Mon dieu 1h pour une première fois cest vraiment intense !! T'es prete pour le marathon haha oui ma belle vas y à ton rythme surtout pas de pression. Vraiment contente quw ça te remotive gros bisous

  5. J'adore courir. Avant, j'avais un parc à côté de mon lieu de travail qui me permettait de le faire mais maintenant, je n'ai plus rien dans les alentours du coup maintenant, pour moi, c'est vélo elliptique à la maison???

    1. Oh cest dommage… c'est sûr que l'idéal ce serait un parc mais je te dirais que j'ai pris goût à courir dans les rues, je découvre plein de petits coins c'est chouette ! J'adore le vélo elliptique aussi cest génial !! ;))

  6. J'aimerais beaucoup courir parce que c'est simple: ça ne prend pas beaucoup d'équipement et ça se pratique n'importe où. Malheureusement, je n'ai pas les genoux faits pour ce sport. Qu'à cela ne tienne, pour moi, c'est le vélo, le patin à roues alignées et le ski de fond: l'important, c'est d'être dehors, de faire pomper son coeur, de faire travailler ses muscles, de libérer tout le stress… Tu as raison, ça devient vite une drogue, ça libère vraiment des hormones de bien-être… C'est une priorité à mon agenda! 🙂

    1. Exactement l'important cest de bouger à l'air libre !! Et oui courir ne demande rien d'autre que de la volonté ;)) Bienvenue au club des droguées à l'endorphine hahaha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!